Hervé Bourges (Auteur)

Résumé

Retrace la vie de Léopold Sédar Senghor, ses contradictions, ses utopies et ses combats.

Année de publication: 2006
Nombre de pages: 183 p. - ill. en noir et en coul. - 24 x 17 cm -
Langue:Français
Univers:A44 Histoire (du Moyen-Age à nos jours) - Pays autres qu'européens

Léopold Sédar Senghor

Lumière noire

Profondément fidèle à ses racines, imprégné de culture sérère et nourri par les traditions séculaires du Sénégal, Léopold Sédar Senghor a été, sa vie durant, engagé dans un dialogue permanent avec son époque.

Dès ses années d'étudiant à Paris, où il se lie rapidement à des condisciples qui s'appellent Césaire ou Pompidou, Senghor combat pour la reconnaissance des Noirs dans une société française colonialiste et souvent raciste. Inventeur de la « Négritude », il en fera une arme pour l'émancipation des peuples africains, convaincu que seules la fierté et la maîtrise de son identité donnent à l'homme prise sur son destin.

Artisan de l'indépendance du Sénégal, premier président de son pays, il parvient à construire la démocratie, léguant à son successeur Abdou Diouf un état en paix avec lui-même et avec ses voisins, engagé sur la voie de la modernité. Visionnaire, Léopold Sédar Senghor quitte alors librement le pouvoir pour se consacrer à ses deux ultimes batailles : celle du métissage, conçu comme dialogue fécond, et celle de la francophonie, dans laquelle il voit une manière d'affronter la mondialisation sans abandonner la diversité des cultures et des héritages de chaque peuple et de chaque continent.

Poète et écrivain exceptionnel, Senghor aura utilisé à chaque instant les ressources d'une pensée engagée dans tous les combats de son époque, pour construire un parcours unique qu'a souvent croisé Hervé Bourges, grand connaisseur de l'Afrique et homme de communication hors pair.

C'est donc à la fois l'homme privé et l'homme public qui se retrouvent ici, dans un portrait fidèle et sans concession, illustré de nombreux documents inédits.

Hervé Bourges, après avoir débuté comme journaliste, puis rédacteur en chef à Témoignage chrétien, a ensuite exercé de nombreuses fonctions : il fut membre du cabinet d'Edmond Michelet, puis patron de plusieurs radios et chaînes de télévision (RFI, RMC, Canal + Afrique, TF1, France Télévisions) et enfin Président du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel de 1995 à 2001. Ambassadeur, délégué permanent de la France auprès de l'UNESCO en 1994, Président de l'École supérieur de journalisme de Lille, il est en outre Président de l'Union Internationale de la Presse Francophone depuis 2000. Fondateur de l'École supérieur internationale de journalisme de Yaoundé (Cameroun), il est l'auteur d'une dizaine d'ouvrages, dont Décoloniser l'information (Cana, 1978), De mémoire d'éléphant (Grasset, 2000) et Sur la télé ; mes 4 vérités (Ramsay, 2005).