Paola Pigani (Auteur)

Résumé

Alba, une jeune Manouche, a 14 ans en 1940. Le petit théâtre ambulant familial gravite autour d'Angely en Charente-Maritime jusqu'à ce qu'un décret interdise la circulation des nomades en ces temps de guerre. S'ensuit le rassemblement de tous les Tsiganes de la région, conduits au camp d'internement de l'Allier, au sud d'Angoulême. Alba ne se doute pas qu'elle y passera six années. Premier roman.

Année de publication: 2013
Nombre de pages: 213 p. - 21 x 14 cm -
Langue:Français
Univers:A01 - Romans français et francophones

N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures

Autour du feu, les hommes du clan ont le regard sombre en ce printemps 1940. Un décret interdit la libre circulation des nomades et les roulottes sont à l'arrêt. En temps de guerre, les Manouches sont considérés comme dangereux. D'ailleurs, la Kommandantur d'Angoulême va bientôt exiger que tous ceux de Charente soient rassemblés dans le camp des Alliers. Alba y entre avec les siens dans l'insouciance de l'enfance. À quatorze ans, elle est loin d'imaginer qu'elle passera là six longues années, rythmées par l'appel du matin, la soupe bleue à force d'être claire, le retour des hommes après leur journée de travail... C'est dans ce temps suspendu, loin des forêts et des chevaux, qu'elle deviendra femme au milieu de la folie des hommes.

N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures, dit le proverbe : on n'entre pas impunément chez les Tsiganes, ni dans leur présent ni dans leur mémoire... Mais c'est d'un pas léger que Paola Pigani y pénètre. Et d'une voix libre et juste, elle fait revivre leur parole, leur douleur et leur fierté.

Paola Pigani a grandi en Charente dans une famille nombreuse d'origine italienne. Elle y rencontre la communauté manouche et en particulier une femme ayant été internée au camp des Alliers. Cet épisode méconnue de l'histoire française lui inspire ce premier roman. Poète et nouvelliste, Paola Pigani vit aujourd'hui à Lyon où elle partage son temps entre l'écriture et son travail d'éducatrice.