Perrine Michon (Directeur de publication) Jean-Robert Pitte (Directeur de publication)

Résumé

Publiées pour le bicentenaire de la Société de géographie, des contributions qui s'interrogent sur la finalité de cette discipline. Elles montrent qu'en posant sur le monde un regard éclairé lui permettant d'en comprendre la complexité et de décrypter les questions qui traversent les sociétés contemporaines (réchauffement climatique, urbanisation massive), elle sert d'abord à faire la paix. ©Electre 2022

Année de publication: 2021
Editeur:PUF
Nombre de pages: 1 vol. (440 p.)
Thème / Genre:Géographie, récits de voyages
Niveau:Public motivé

À quoi sert la géographie ?

Les géographes du début du XIXe siècle furent les explorateurs d'une terre finie mais encore mal connue. Leur retour et leurs récits étaient attendus par un public avide de connaissances et de conquêtes. Deux siècles plus tard, alors que la Société de géographie fête son bicentenaire, le monde est connu, balisé, cartographié ; chacun y est géolocalisable. Dans ce contexte d'une cartographie totale et d'une information pléthorique, que peuvent encore apporter les géographes ?

Grâce à l'entrée par les lieux, à son attention sensible aux milieux et à leurs mutations, à sa capacité de décrypter les représentations, la géographie propose un prisme complémentaire de celui des autres sciences humaines et des sciences de l'environnement pour observer et comprendre le monde actuel. À l'heure du dérèglement climatique, de l'urbanisation massive, des migrations ou des recompositions géopolitiques, la géographie offre une boussole pour éclairer le présent et imaginer les avenirs possibles.

Perrine Michon est maître de conférences en géographie et aménagement à l'université Paris Est-Créteil, chargée de mission à l'Académie des sciences morales et politiques, et membre de la Société de géographie.

Jean-Robert Pitte est professeur émérite de géographie de Sorbonne-Université, ancien président de l'université Paris IV-Sorbonne, secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences morales et politiques, et président de la Société de géographie.