Mickaël Labbé (070 [Auteur])

Résumé

Les urbains ont parfois la sensation que la ville ne leur appartient pas. Aménagements design, caméras et grillages montrent le mépris des architectes et des politiques envers ceux qui y vivent au quotidien. Cet ouvrage permet de décrypter l'architecture urbaine et appelle ceux qui la fabriquent à prendre en compte ses habitants. ©Electre 2020

Année de publication: 2019
Editeur:Payot
Nombre de pages: 1 vol. (254 p.)
Thème / Genre:A33 Architecture - urbanisme - art paysager
Niveau:Tout public

Caméras de surveillance tous azimuts, aires de jeux grillagées, bancs design segmentés en places individuelles, pics et pierres à l'entrée des immeubles... Autant de signaux de suspicion et de mépris que la ville nous envoie. Autant de symptômes d'un espace urbain malade qui se construit contre ses habitants. Un espace aujourd'hui hostile. Cette violence nous affecte tous : de l'exclusion pure et simple des « indésirables », au sentiment de plus en plus fort que la ville ne nous appartient plus, que nous sommes de passage alors que nous y résidons.

La ville nous parle. Il est temps d'apprendre à décrypter son langage pour pouvoir reprendre notre place en son sein. Revendiquer notre droit à la ville et exiger de ceux qui la fabriquent - architectes, urbanistes et politiques en tête - qu'ils prennent en compte sa destination véritable : nous, ses habitants, qui peuplons ce lieu de vie que nous appelons notre ville.

Mickaël Labbé, spécialiste d'architecture, est maître de conférences en esthétique et philosophie de l'art à l'université de Strasbourg.