Tayeb Abdelli (Auteur)Noufel Bouzeboudja (Préfacier)

Résumé

Un portrait du musicien et poète algérien militant de la cause berbère assassiné en 1998. L'auteur, lui aussi auteur-compositeur-interprète et camarade de lutte, analyse les causes de l'hostilité que le chanteur a pu susciter dans les milieux du pouvoir algérien comme dans la mouvance kabylo-berbère et raconte le sens de leur combat pour une Algérie démocratique et laïque. ©Electre 2019

Année de publication: 2019
Nombre de pages: 1 vol. (173 p.) - 22 x 14 cm -
Langue:Français
Univers:M20 Docus SUR la musique Adultes (livres ou DVD sur la musique)
Niveau:Tout public

Du même auteur

Matoub Lounès

Notes et souvenirs d'un compagnon de lutte

Matoub Lounès a, de tout temps, été un électron libre. Même dans les moments difficiles que vivait son pays, il osait critiquer, frontalement, le régime algérien et l'instrumentalisation de la religion par le régime et ses sbires islamistes, pour faire taire le peuple à l'école, dans les mosquées, dans leurs intimités.

Après de longues années, censuré et gêné, son acolyte et son compagnon de lutte « pour une Algérie meilleure et une démocratie majeure », Tayeb Abdelli, nous livre des pans intimes et cachés du chantre des libertés qu'est Matoub Lounès, lâchement assassiné en 1998 par... personne ne le saura. Il décrit ici, sans ambages ni concessions, les raisons qui avaient fait de Matoub une personna non grata auprès de certaines formations politiques et associations issues de la mouvance kabylo-berbériste née le 20 avril 1980, et auprès de beaucoup de personnalités « d'obédience culturelle » ainsi que d'artistes dits « engagés ».

Pourquoi était-il « infréquentable » alors que des millions de ses concitoyens lui concédaient le titre de « maître » ? Pourquoi sa fougue sincère et son engagement politique - qu'il ne cachait pas par peur de perdre du public ou pour gagner de l'argent - dérangeaient tant ?

Matoub ne se voilait pas la face et ne se cachait pas devant les tempêtes. Son talent, il l'a consacré à son art et à la sensibilité de son peuple. Sa vie et son parcours sont une leçon à réapprendre dans un temps où l'indifférence et le déni sont credo, dans un temps où la « récupération » et la « prostitution » des artistes, consentants ou pas, et même de leurs mémoires sont monnaie courante.

Les vérités que Tayeb nous raconte sur les péripéties de Lounès vont, probablement, vous choquer et vous faire frémir. Mais elles vont, certainement, vous le faire adorer davantage et elles vont, surtout, vous faire réfléchir sur la destinée d'un homme vrai et d'un humaniste jusqu'au bout de l'âme.

Militant de la cause kabylo-berbère depuis son adolescence, Tayeb Abdelli est né en Kabylie en 1953. Poète et parolier, auteur-compositeur-interprète, auteur de théâtre en langue kabyle, ancien animateur radio (Radio Publique, chaîne kabyle à Alger), il est aujourd'hui chroniqueur indépendant à Paris où il vit depuis 1975.