Paul Ariès (Auteur)

Résumé

S'élevant contre la culpabilisation des consommateurs de viande, l'essayiste remet en perspective le débat sur le mouvement végan et appelle les militants à s'en prendre aux financiers plutôt qu'aux éleveurs, aux bouchers et aux consommateurs. ©Electre 2019

Année de publication: 2019
Nombre de pages: 1 vol. (172 p.) - 20 x 13 cm -
Langue:Français
Univers:A13 Philosophie
Niveau:Tout public

Ce livre s'adresse aux mangeurs de viandes, de fromages, aux buveurs de laits, accusés d'être des criminels.

Ce livre s'adresse aux éleveurs, aux bouchers, aux restaurateurs qui doivent sans cesse supporter les attaques verbales et les agressions de nouveaux inquisiteurs.

Ce livre s'adresse aux défenseurs des animaux et aux multiples courants de végétariens et de végétaliens, qui risquent de se faire piéger par une doctrine savamment construite pour les séduire mais qui les abuse.

Je dis, aux omnivores, continuez à consommer des produits animaux, mais devenez des mangeurs consciencieux.

Je dis, aux végans, ne vous trompez pas d'adversaire, l'ennemi ce n'est pas l'éleveur, le salarié des abattoirs, le boucher, le restaurateur, l'omnivore, mais les financiers qui ont fait de l'élevage une industrie et des animaux des machines à produire, dans de sales conditions, des protéines au plus bas coût.

Politologue, essayiste et rédacteur en chef du mensuel les Zindigné.e.s, Paul Ariès vise dans cet ouvrage à déculpabiliser les mangeurs de viandes mais aussi à remettre en perspective le débat sur le mouvement végan en décryptant point par point de nombreuses idées reçues.