Ahmed Tiab (Auteur)

Résumé

Le commissaire Kémal Fadil enquête à Oran sur des assassinats dans la communauté chinoise liés à une histoire de travail d'enfants. Un roman policier évoquant la société algérienne, sa conscience collective et son rapport difficile à l'histoire. ©Electre 2019

Année de publication: 2019
Editeur:Ed. de l'Aube
Nombre de pages: 1 vol. (224 p.) - 22 x 15 cm -
Langue:Français
Univers:A03 - Romans policiers

« Ils se tenaient, terrés en silence au fond de la remise qui sentait le gasoil et le cambouis. Ils se serraient les uns contre les autres, partageant la peur, les yeux grands ouverts dans l'obscurité. Le vieux venait juste de passer avec sa longue tige de bambou. Il avait fouetté l'air, écorchant au passage quelques cuisses décharnées, frôlé des épaules hâves et éraflé des joues creuses. Il ne fallait pas pleurer. »

Ambiance glaçante sous le soleil algérien. Disparitions d'enfants, cadavres parmi les membres de la communauté chinoise installée à Oran... Il se passe des choses étranges dans les bidonvilles qui entourent la ville, sans parler du traitement inhumain réservé aux migrants et du système de plus en plus corrompu et étouffant. Le commissaire Fadil ne peut pas reculer, il le doit à ces enfants que le monde a choisi d'oublier. Mais sa sécurité et celle de ceux qu'il aime n'est bientôt plus assurée. Une enquête violente, portrait sans concession d'une société agonisante : Ahmed Tiab se révèle à la fois magistral et cruel.

Ahmed Tiab né à Oran (Algérie) en 1965, vit aujourd'hui dans le sud de la France. Il est l'auteur de plusieurs polars publiés chez le même éditeur.