Georges Jacques Danton (Auteur)Louis Dufay (Auteur)Léopold Sédar Senghor (Auteur)Christiane Taubira-Delannon (Auteur)

Résumé

Danton et Dufay veulent la confirmation de l'abolition de l'esclavage proclamée en 1793 après une insurrection générale des esclaves de Saint-Domingue en 1792. L.S. Senghor s'oppose aux décrets d'application du 23 juin 1956 qui avaient pour objectif d'assurer une plus grande autonomie aux territoires d'outre-mer. C. Taubira propose que l'esclavage soit qualifié de crime contre l'humanité.

Année de publication: 2009
Nombre de pages: 64 p. - 18 x 11 cm -
Langue:Français
Univers:A18 Politique
Niveau:Tout public

La Convention révolutionnaire de 1794 acclame le discours des députés Dufay et Danton, et proclame l'abolition de la traite et de l'esclavage. Bonaparte les rétablit, jusqu'à leur abolition définitive en 1848. Cependant les colonies françaises demeurent. Par une loi de 1956, âprement discutée à l'Assemblée, notamment par Léopold Sédar Senghor, elles accèdent à une relative autonomie. Il faut attendre 1999 et le discours de Christiane Taubira pour qu'une loi qualifie de crime contre l'humanité l'esclavage et la traite autrefois pratiqués dans les colonies françaises.