Simon Abkarian (Auteur)

Résumé

Dinah attend que son mari parti au front rentre. Elle doit résister aux assauts du propriétaire qui prétend la marier, alors que son fils, parti à la recherche de son père, n'est plus là pour s'y opposer. Le père, misérable héros d'une guerre civile, est pourtant sur le chemin du retour.

Année de publication: 2009
Nombre de pages: 75 p. - 21 x 15 cm -
Langue:Français
Univers:A37 Poésie - théâtre - autres oeuvres littér. (sauf romans et humour)

Du même auteur

Dinah, couturière, a élevé loin de la guerre son fils Theos. Ante, potentat local et propriétaire de l'appartement où elle vit, la poursuit de ses ardeurs ; il veut l'épouser puisque son mari n'est toujours pas rentré. La guerre est finie depuis dix ans mais l'épouse constante ne survit que dans l'attente de son mari bien-aimé. Ante la fait chanter : demain elle l'épousera ou bien il tuera son fils.

Theos, fougueux jeune homme, est prêt à en découdre avec Ante. C'est alors qu'un mendiant échoue sur la grève : Elias, le soldat de retour du front, le mari perdu, le père recherché. Le cycle infini de la vengeance pourra-t-il un jour se rompre ?

D'origine arménienne, Simon Abkarian est né dans le Val-d'Oise en 1962. Après une enfance au Liban, il revient à Paris en 1977 puis part à Los Angeles. Il y intègre une compagnie théâtrale arménienne sous la direction de Gérald Papazian. De retour en France en 1985, il entre comme acteur au Théâtre du Soleil d'Ariane Mnouchkine jusqu'en 1993. Au cinéma, il décroche dès 1989 ses premiers rôles auprès de Cédric Klapisch et travaille dès lors avec de nombreux réalisateurs.
En 1998, il constitue avec un noyau d'acteurs la compagnie Tera. Le Syndicat de la critique a attribué à
Pénélope, ô Pénélope le Grand prix de la meilleure création française 2008.