Jacques Adda (Auteur)
Année de publication: 2012
Nombre de pages: 344 p. - 22 cm -
Langue:Français
Univers:A19 Économie - entreprises - gestion - commerce

Parler de mondialisation, c'est évoquer l'emprise du capitalisme sur l'espace économique mondial. Cette emprise ne se réduit pas au triomphe d'un bloc d'États sur un autre, ni même à celui d'un système économique sur ses concurrents. Elle tend en effet à transcender la logique d'un système interétatique à laquelle elle substitue une logique de réseaux transnationaux. La mondialisation est avant tout un processus de contournement, de délitement et, pour finir, de démantèlement des frontières physiques et réglementaires qui font obstacle à l'accumulation du capital à l'échelle mondiale. Elle consacre le retour en force d'une régulation marchande qui tend à se diffuser à l'ensemble de la vie économique, dans un double mouvement qui va de l'international vers le national et du monde financier vers le monde du travail.

Quelles sont les racines historiques de ce phénomène ? Comment l'économie-monde européenne est-elle devenue mondiale ? Quel est le rapport entre la mondialisation et la crise ? Que peuvent faire les États face à la toute-puissance des marchés ?

Cette nouvelle édition, entièrement revue, est augmentée d'une partie consacrée à la crise financière qui secoue l'économie mondiale depuis 2007 et en redéfinit les contours.

Jacques Adda est économiste et chercheur en sciences sociales. Il enseigne l'économie politique internationale à l'université Bar-Ilan (Israël).