Maylis de Kerangal (Auteur)

Résumé

Des jeunes des quartiers nord de Marseille squattent les plates-formes naturelles de la banlieue aisée de Corniche Kennedy. En mal de sensations fortes, ils passent leur temps à exécuter des sauts périlleux. Le commissaire Opéra est chargé de les contrôler. L'arrivée de Suzanne dans la bande rouvre une plaie chez ce dernier provoquée par la disparition d'une prostituée dont il était amoureux.

Année de publication: 2008
Editeur:Verticales-Phase deux
Nombre de pages: 177 p.21 x 14 cm
Langue:Français
Univers:A045 - Romans ados

Du même auteur

Corniche Kennedy

« Les petits cons de La corniche. La bande. On ne sait les nommer autrement. Leur corps est incisif. Leur âge dilaté entre treize et dix-sept, et c'est un seul et même âge, celui de la conquête : on détourne la joue du baiser maternel, on crache dans la soupe, on déserte la maison. »

Le temps d'un été, quelques adolescents désoeuvrés défient les lois de la gravitation en plongeant le long de la corniche Kennedy. Derrière ses jumelles, un commissaire, chargé de la surveillance de cette zone du littoral, les observe. Entre tolérance zéro et goût de l'interdit, les choses vont s'envenimer...

Âpre et sensuelle, la magie de ce roman ne tient qu'à un fil, le fil d'une écriture sans temps morts, cristallisant tous les vertiges.

Maylis de Kerangal est l'auteur de deux romans aux Éditions Verticales, Je marche sous un ciel de traîne (2000) et La vie voyageuse (2003) et d'un recueil de nouvelles, Ni fleurs ni couronnes (« Minimales », 2006). Aux Éditions Naïve, elle a conçu une fiction en hommage à Kate Bush et Blondie, Dans les rapides (2007), et participé, avec d'autres membres de la revue Inculte, au livre collectif Une chic fille (2008).