Des dégâts pour les médiathèques...

Des dégâts pour les médiathèques...

Des dégâts pour les médiathèques...

Pause
Depuis quelque temps, une pratique devenue courante dans les villes du territoire, impacte grandement les habitants, les services des villes ainsi que les médiathèques de Plaine Commune...

Les ouvertures intempestives des bouches à incendies pendant les périodes de forte chaleur causent de vrais problèmes de sécurité, engendrent des coûts importants et peuvent faire beaucoup de dégâts :

  • Impossibilité d’éteindre un incendie
  • Accidents de la circulation
  • Risques de blessures graves
  • Coupures d’eau dans les habitations et les hôpitaux
  • Inondations des rues, bâtiments et des caves
  • Gaspillage d’eau potable...

Les conséquences de ces ouvertures peuvent être dramatiques.

Des chiffres alarmants

Près de 300 bornes (déclaration pompiers de Paris) ont été ouvertes en Île-de-France et une centaine à Plaine Commune. Dans le même temps, 135 interventions pour fermetures de bornes ont été nécessaires : les agents d’astreinte de Plaine Commune ont réalisé 88 fermetures et 47 fermetures supplémentaires ont été réalisées grâce au renfort de Véolia Eaux.

Des conséquences pour les médiathèques

Plusieurs médiathèques sur le territoire ont dû provisoirement fermer à cause de problèmes causés par les geysers. Les bâtiments ont été inondés et un nombre important de documents a été abîmés par l'eau.

Qui prévenir ?

Si vous êtes témoin d'une ouverture de bouche à incendie, contactez le centre d’appel Allo Agglo (en semaine - hors jour férié - de 8h30 à 12h et de 13h à 17h30, le samedi de 8h30 à 12h30), et pour que les services d’astreintes puissent être alertés et intervenir, le signalement doit être effectué auprès de la mairie de votre ville, le commissariat le plus proche ou les pompiers.

Pour se rafraîchir, des solutions existent...

Dans nos grands parcs, par exemple, aux trois coins du territoire, des installations ludiques sont accessibles dans le parc départemental de L’Ile-Saint-Denis, dans le grand parc de Saint-Ouen, ou encore au parc Georges Valbon, à cheval sur Stains, Saint-Denis et La Courneuve, où brumisateurs, jeux d’eau ou fontaines vous attendent, dans un cadre idéal pour se détendre en famille ou entre amis.

En dehors des parcs, il existe de nombreuses façons de se rafraîchir : fontaines ornementales, espaces verts, points d’eau potable, piscines etc. sont autant de lieux de rafraîchissements gratuits, disponibles, et surtout, sans danger.

Retrouvez en près de chez vous en consultant cette carte des points de rafraîchissement.

Le saviez-vous ?

La bouche c’est la vie ! Et c’est le rappeur Youssoupha qui le dit, avec le basketteur Mam Jaiteh, dans un clip de sensibilisation contre les ouvertures intempestives des bouches à incendie : https://youtu.be/eWSxEk_e9CA