Gilles Martin-Chauffier (Auteur)

Résumé

A Versières, un adolescent d'origine maghrébine est retrouvé mort près d'une voie du RER, dans une zone de non-droit nommée la Cité noire. L'affaire s'emballe lorsqu'est révélé qu'il était poursuivi la veille par un gardien de la paix. Tout semble indiquer que ce dernier est innocent, mais différents acteurs entrent alors en scène : la police, la famille, la presse ou encore des hommes politiques. ©Electre 2018

Année de publication: 2018
Editeur:Grasset
Nombre de pages: 1 vol. (285 p.)21 x 14 cm
Langue:Français
Univers:A01 - Romans français et francophones

L'ère des suspects

Dans la « Cité noire » de Versières, territoire oublié par la République, un adolescent d'origine maghrébine est retrouvé mort en bordure d'une voie de RER. La veille, il avait été poursuivi par un jeune gardien de la paix. Tout semble indiquer que ce dernier n'y est pour rien, mais qu'importe : les jeux sont faits. La police, la famille, les grands frères, la mairie, les avocats, la presse, les « consciences » - tous s'en mêlent, chacun y cherche son compte mais personne ne semble se préoccuper de l'essentiel : qui est le véritable coupable ?

De l'Elysée au ministère de l'Intérieur, d'un commissariat à une piscine de luxe en passant par la rédaction d'un magazine d'information, L'ère des suspects nous conduit au coeur d'une société du mensonge et du faux-semblant où les « victimes » servent de dépouilles médiatiques aux tartuffes qui nous gouvernent.

Entre thriller politique et comédie du pouvoir, Gilles Martin-Chauffier signe ici son Bûcher des vanités à la française : un roman ambitieux sur les impostures de notre temps.

Rédacteur en chef de Paris-Match, Gilles Martin-Chauffier publie son huitième roman chez Grasset. Comme dans Les Corrompus, prix Interallié, Silence, on ment, prix Renaudot des lycéens ou Paris en temps de paix, son personnage principal est la France, société de castes où l'équivoque est la langue officielle : un monde brutal qui ne tolère que les propos ouatés.