Paul Greveillac (Auteur)

Résumé

Kewei naît en 1950 dans une famille de paysans, au pied de l'Himalaya. Au marché, aux champs et même à l'école, il dessine du matin au soir. Repéré par un garde rouge, il échappe au travail agricole et part étudier aux Beaux-Arts de Pékin, laissant derrière lui sa mère, sa jeune épouse et leur fils. Devenu peintre du régime, son ascension semble sans limite. Mais, bientôt, l'histoire le rattrape. ©Electre 2018

Année de publication: 2018
Editeur:Gallimard
Nombre de pages: 1 vol. (457 p.)21 x 14 cm
Langue:Français
Univers:A01 - Romans français et francophones

Du même auteur

Maîtres et esclaves

Kewei naît en 1950 dans une famille de paysans chinois, au pied de l'Himalaya. Au marché de Ya'an, sur les sentes ombragées du Sichuan, aux champs et même à l'école, Kewei, en dépit des suppliques de sa mère, dessine du matin au soir. La collectivisation des terres bat son plein et la famine décime bientôt le village.

Repéré par un garde rouge, Kewei échappe au travail agricole et à la rééducation permanente. Sa vie bascule. Il part étudier aux Beaux-Arts de Pékin, laissant derrière lui sa mère, sa toute jeune épouse, leur fils et un village dont les traditions ancestrales sont en train de disparaître sous les coups de boutoir de la Révolution.

Dans la grande ville, Kewei côtoie les maîtres de la nouvelle Chine. Il obtient la carte du Parti. Devenu peintre du régime, il connaît une ascension sans limite. Mais l'Histoire va bientôt le rattraper.

Paul Greveillac est né en 1981. Après Les âmes rouges, un premier roman sur la censure littéraire et cinématographique dans l'URSS post-stalinienne (prix Roger-Nimier), puis Cadence secrète, le récit-portrait d'un compositeur soviétique (prix Pelléas - Radio Classique), il retrace ici le destin vibrant d'un artiste chinois.