Stefan Hertmans (Auteur)Isabelle Rosselin (Traducteur)

Résumé

Au début du XIe siècle, la jeune Vigdis, issue d'une puissante famille de Rouen, se convertit au judaïsme par amour pour David, le fils du grand rabbin de Narbonne. Le couple se réfugie à Monieux où il a trois enfants et mène une vie paisible. Mais les croisés font halte dans le bourg, tuent David et enlèvent les deux aînés. Vigdis, restée seule avec son bébé, part à la recherche de ses enfants. ©Electre 2018

Année de publication: 2018
Editeur:Gallimard
Nombre de pages: 1 vol. (367 p.)illustrations en noir et blanc21 x 14 cm
Langue:Français
Univers:A02 - Romans étrangers

Du même auteur

Le coeur converti

Lorsque Stefan Hertmans apprend que Monieux, le petit village provençal où il a élu domicile, a été le théâtre d'un pogrom il y a mille ans et qu'un trésor y serait caché, il part à la recherche d'indices. Une lettre de recommandation découverte dans une synagogue du Caire le met sur la trace d'une jeune noble normande qui, à la fin du onzième siècle, convertie par amour pour un fils de rabbin, aurait trouvé refuge à Monieux.

La belle Vigdis est tombée amoureuse de David, étudiant à la yeshiva de Rouen. Au péril de sa vie, elle le suit dans le Sud, commence à prier son dieu et devient Hamoutal. Son père ayant promis une forte somme à qui la ramènerait, des chevaliers se lancent à sa poursuite. Puis les croisés, de plus en plus nombreux sur le chemin de Jérusalem, semant mort et destruction dans leur sillage, s'intéressent à cette femme aux yeux bleus.

C'est le début d'un conte passionnant et d'une reconstruction littéraire grandiose du Moyen Âge. S'appuyant sur des faits et des sources authentiques, cette histoire d'amour tragique, menée comme une enquête, entraîne le lecteur dans un univers chaotique, un monde en pleine mutation. Stefan Hertmans nous offre aussi un roman contemporain, celui d'une femme en exil que guide l'espoir.

« Le coeur converti est un livre capital qui bouleversera les coeurs et les esprits... Un témoignage supplémentaire de l'exceptionnel talent narratif de Hertmans. »
De Standaard

« Grâce à sa spectaculaire imagination, Hertmans a tissé une épopée à partir de fragments historiques. »
De Volkskrant

« Le coeur converti est le portrait d'une femme à la volonté en fer. Hertmans a créé une héroïne intemporelle. »
Knack, Bruxelles

Stefan Hertmans, né à Gand en 1951, a publié plusieurs volumes de prose, d'essais et de poésie, puis a connu son premier succès international avec Guerre et Térébenthine (Éditions Gallimard, 2015), sélectionné pour le Man Booker International Prize et traduit dans vingt-quatre langues.