Laurent Saulnier (Auteur)

Résumé

La dérive hallucinée d'un narrateur à la santé mentale défaillante. Il parcourt la nuit des continents imaginaires au volant d'une vieille Pontiac, jusqu'au jour où il décide de prendre la route pour de bon. L'homme cherche par tous les moyens à faire réparer sa voiture, quitte à semer quelques cadavres derrière lui. Premier roman. ©Electre 2017

Année de publication: 2016
Editeur:Dilettante
Nombre de pages: 1 vol. (220 p.)
Langue:Français
Univers:A01 - Romans français

Du même auteur

Je prenais les clés de la Pontiac, je soulevais la bâche, la tirais sur le pavillon et m'installais à la place du conducteur, dans le noir. [...] Personne ne savait que j'étais là. Pour commencer j'aimais passer la main sur la jante du volant polie par les miles, caresser la contre-porte et son accoudoir tout en longueur, ensuite je donnais le quart de tour de clé qui me laissait un peu de latitude pour tourner les roues. Ça suffisait pour un gamin, c'était un jeu et rien de plus. C'est après que j'ai commencé à voyager sérieusement.

dilettante n. (mot ital.). Personne qui s'adonne à une occupation, à un art en amateur, pour son seul plaisir. Personne qui ne se fie qu'aux impulsions de ses goûts.
(Le Petit Larousse.)

Bonneville est le récit tantôt loufoque, tantôt inquiétant, d'une dérive hallucinée. Pour son premier roman, Laurent Saulnier a verrouillé les portières et bloqué les freins. Vous êtes prévenus !
Né à Cherbourg, Laurent Saulnier n'a qu'un seul point commun avec Clint Eastwood : il vit le jour un 31 mai.