Kenneth Cook (Auteur)Mireille Vignol (Traducteur)

Résumé

Simon Crown, 35 ans, divorcé, alcoolique et au bord de la faillite, vit dans une maison troglodyte de l'arrière-pays australien. Lorsqu'un homme d'affaire véreux lui propose une affaire pour éviter la banqueroute, il accepte et ouvre la voie à une série de mésaventures.

Année de publication: 2015
Editeur:Autrement
Nombre de pages: 304 p.
Langue:Français
Univers:A02 - Romans étrangers

« Presque toute la population de Ginger Whisker habite dans des maisons troglodytes. Nous vivons comme des taupes ou plutôt comme des wombats, puisque nous sommes australiens. Mais qu'est-ce que je suis venu foutre dans ce satané trou perdu ? »

Rien ne va plus dans la vie de Simon Crown. À trente-cinq ans, il est déjà divorcé. La station de radio dont il est propriétaire est au bord de la faillite. Pas la moindre trace d'opales dans la mine où il a englouti ses dernières économies. Pire, il habite une petite ville écrasée de soleil où la seule question qui vaille est : bière ou whisky ?

Soudain pris d'une irrésistible envie d'en découdre, Simon se retrouve empêtré dans une succession de situations absurdes, dangereuses et parfaitement réjouissantes.

Kenneth Cook (1929-1987) accède à l'âge de 32 ans au statut d'auteur « culte » grâce à la publication de son chef-d'oeuvre, Cinq matins de trop - adapté au cinéma par Ted Kotcheff en 1971. Le blues du troglodyte est son dixième ouvrage à paraître aux Éditions Autrement.